Johannes Nagel

Vit et travaille à Halle, Allemagne
Né en 1979 à Jena, en Allemagne

Le sujet de Johannes Nagel est l'improvisé et le provisoire. Les objets sont finis dans la mesure où la porcelaine est peinte (émaillée) et cuite. La plupart des sculptures de Johannes Nagel sont en quelque sorte des récipients, des pots. Que sont-ils d'autre ?
Une tentative de confondre les connotations que la technologie et le matériau provoquent. Tantôt composition constructive, tantôt destruction délibérée, tantôt vase, tantôt fragments ou même objets aliénés. La manipulation du matériau et les méthodes de création de volume et de forme sont improvisées - sciées, creusées, empilées, trouvées ou peintes. Les joints et les fissures, les taches de couleur et les peintures inachevées semblent provisoires car ils pointent l'objet fini vers l'instant de la fabrication. Ce n'est pas la perfection de l'expression ultime qui est recherchée, mais l’évolution des choses.

David Pye dit : "Tout objet que nous concevons et produisons est de fortune, est improvisé, est inapproprié et provisoire."

“Quelle est la fonction des récipients aujourd'hui ? Que peuvent-ils contenir ? Je n'ai pratiquement jamais pensé aux fleurs.”

Johannes Nagel

Œuvres

Aucune oeuvre à afficher

Événements

Aucune événement à afficher
Artistes à découvrir également

Contact

15, rue du Louvre 75001 Paris

Florian Daguet-Bresson

Newsletter

Pour découvrir Ceramics Now et rester informé de nos évènements futurs, nous vous invitons à renseigner les champs ci-dessous.

Partager

Email
WhatsApp
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn